Programme scientifique

Dire le monde Social : les sociologues face aux discours politiques, économiques et médiatiques 

IIe Congrès de l’Association Française de Sociologie

Université Victor Segalen Bordeaux 2, 5-8 septembre 2006

 

Session 1 : Au-delà du débat holisme/individualisme 1

Discutante : Marie-Christine Le Floch

Fabienne Berton, Quelle(e) voie(s) entre une théorie de l’action trop pleine et une théorie de l’institutiontrop déterminante?

Rachid Bouchareb, Travailleur autonome ou travailleur salarié: la continuité de la contrainte salariale

Gaëtan Flocco, Quels paradigmes et enjeux pour l’analyse des contraintes du travail?

Michel Forestier, Peut-on passer des perceptions individuelles à l’action collective?

Lionel Jacquot, Penser au-delà de l’activité: la possibilité d’une politique du travail. Eléments de réflexions sur la portée des usages de soi et des temps devant soi dans une structure médico-sociale

Danièle Linhart, L’analyse de la subjectivité au travail enferme-t-elle nécessairement les sociologues dans le niveau micro?

Guillaume Tiffon, La microsociologie n’est pas de l’individualisme

Session 2 : Au-delà du débat holisme/individualisme 2

Discutant : William Gasparini

Olivier Cousin, Le post-taylorisme signifie-t-il la disparition de l’acteur?

Marnix Dressen, Arnaud Mias, Du caractère heuristique de l’interactionnisme. Vers une régulation du métier de coursier?

Jean-Pierre Durand, Services: de l’urgence de sortir de la vulgate interactionniste

Session 3 : De quelques issues paradigmatiques

Discutant : Michel Burnier

François Aballéa, Pourquoi le succès de la sociologie des professions?

Marie-Christine Le Floch, Division morale et division sociale du travail. Opposition de paradigmes ou complémentarité des analyses?

Stéphane Le Lay, L’empirie au secours d’une dichotomie théorique paralysante? L’explication configurationnelle des pratiques professionnelles

David Ledent, La construction sociale et historique du chef d’orchestre

Frédéric Rey, Le territoire, un espace mésosocial de régulation

Session 4 : Les combinaisons méthodologiques

Discutant : François Aballéa

Pierre Cours-Salies, Une classe développant un nouvel individualisme

Mihaï Gheorghiu, Frédéric Moatty, La dimension collective du travail: approches monographique et statistique

Dominique Glaymann, Choix méthodologiques pour étudier l’essor du travail temporaire et ses effets de transformation sociale

Brahim Labari, Les limites de mon langage ne sont pas les limites de mon monde. L’imagination langagière des ouvrières marocaines au travail

Tanguy Samzun, Esquisse d’une théorie des structures de la relation salariale: le cas des facteurs de La Poste

Elodie Ségal, Dépasser l’opposition entre substantialisme et relativisme dans l’analyse de la qualification

Pierre Stefanon,Permanents et intérimaires: entre concurrence, solidarité et contrôle social

Session 5 : Les collectifs de travail : quelle solution heuristique?

Discutant : Frédéric Moatty

Martine Blanc, Catherine Peyrard, La construction des collectifs de travail: entre objectivisme et subjectivisme, entre reproduction et action

Jardim Chaves Maria, Nouvelles stratégies syndicales au Brésil: création et gestion de fonds de pension

Constance Daniel, L’hétérogénéité des relations de travail au lycée professionnel

Jean Ferrette, La seconde socialisation professionnelle des enseignants dans un lycée de centre-ville

Marc Raffenne, Vers une sociologie de la logistique? Tentative de réconciliation de la sociologie du travail avec son objet

Khaled Zarrouk, La transmission intergénérationnelle des savoirs dans la banque tunisienne, hier et aujourd’hui

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *